Un volet « action culturelle » accompagne la collection de livres « Facile à lire ». Des compagnies travaillent à partir de certains textes issus de la collection Facile à lire, pour les valoriser et proposer une approche différente du livre.
Cela permet d’aborder les blocages, ce qui « empêche » de lire en prison, avec décalage et humour, et de donner envie de lire aux personnes détenues, en particulier à ceux qui ont peu ou pas accès au livre et à la lecture.
Comme pour le mobilier, chaque établissement a choisi un lieu précis pour cette médiation ainsi qu’une compagnie locale différente selon les souhaits du coordinateur culturel.