L’auteure nantaise Laurence Vilaine, en résidence d’écrivain à la Maison d’arrêt de Saint-Brieuc du 26 avril au 3 juin, est revenue le 1er décembre dernier, accompagnée de l’artiste Delphine Bretesché pour clôturer cette expérience inédite et forte.

Une quarantaine de personnes étaient présentes jeudi 1er décembre à la bibliothèque André Malraux pour clôturer la résidence de l’auteure Laurence Vilaine à Saint-Brieuc.

Après un bref retour sur l’ensemble du projet Quartier Livre, les participants ont pu visionner le « film de la résidence » : 13 minutes d’images captées en détention, pendant les ateliers d’écriture menés au printemps par Laurence Vilaine, et d’interviews des participants.

Gaëlle Larher, bibliothécaire à Saint-Brieuc, a ensuite animé une série d’échanges avec Laurence Vilaine et son accolyte Delphine Bretesché, qui est également intervenue début juin à la fin de la résidence, pour mettre en voix les textes écrits par les personnes détenues. Cyrille Cantin s’est joint à elles pour donner son propre retour de cette expérience.

dscf2908

La rencontre s’est terminée par une lecture émouvante par Laurence Vilaine du texte qu’elle avait écrit pour les personnes détenues membres de son atelier en juin, puis par une écoute des enregistrements des personnes détenues, lorsqu’ils avaient lus à haute voix leurs textes.